Exploitation financière

Exploitation financière des investisseurs âgés et vulnérables.

Les Canadiens âgés sont très souvent la cible de fraude et d’exploitation financières. En fait, l’exploitation financière est le type de maltraitance le plus répandu chez les aînés. Cette population est souvent vulnérable à la fraude ou à l’exploitation financière en raison de troubles cognitifs, de l’isolement social, d’une diminution des facultés ou d’une simple incompréhension des notions. L’exploitation peut parfois être difficile à remarquer puisqu’elle peut prendre différentes formes et se manifester par une suite d’événements dans le temps plutôt que par un seul.

Pour votre protection et celle de vos proches plus âgés, élaborez un plan et discutez-en

Il peut être inconfortable mais utile d’engager une discussion ouverte et honnête sur vos plans et vos souhaits financiers dès maintenant afin d’éviter les problèmes dans le futur. Même si personne n’aime à penser qu’une situation désagréable puisse se produire, vous et vos souhaits financiers serez mieux protégés dans le futur si vous avez déjà un plan et vous êtes entouré de gens de confiance.

Désigner une personne de confiance

À compter du 31 décembre 2021, à l’ouverture d’un compte ou à la mise à jour de vos renseignements, votre conseiller doit vous demander si vous souhaitez désigner une personne de confiance. Si vous en désignez une, vous consentez à ce que votre conseiller communique avec elle pour obtenir son aide s’il soupçonne que vous êtes victime d’exploitation financière ou que vous montrez des signes de diminution de vos facultés mentales. Même s’il n’est pas obligatoire de désigner une personne de confiance, vous auriez l’esprit tranquille de savoir que votre conseiller financier a une autre ressource à sa disposition pour l’aider à prendre des décisions sur la protection de votre compte. Il saurait également en qui vous avez confiance et avec qui il est autorisé à communiquer s’il s’inquiète de votre bien-être dans certains cas.

Une personne de confiance peut contribuer à la protection de vos actifs financiers, mais elle n’est pas autorisée à effectuer des opérations ni à prendre des décisions à votre place et n’aura pas accès aux détails de votre compte. À vous de décider de son niveau d’intervention, notamment dans les cas suivants :

  • s’il craint que vous ou votre compte fassiez l’objet d’ exploitation financière;
  • s’il craint une diminution des facultés mentales;
  • s’il doit confirmer l’identité de vos représentants légaux;
  • s’il ne parvient pas à vous joindre malgré plusieurs tentatives.

Une personne de confiance devrait être digne de confiance, mature et capable de soutenir des conversations difficiles sur votre situation personnelle. Désignez une personne qui répond aux critères suivants :

  • elle protégera vos intérêts;
  • elle est disposée à discuter avec votre conseiller financier;
  • elle vous connaît suffisamment pour reconnaître les changements dans votre situation personnelle;
  • elle connaît votre réseau de soutien;
  • elle accepte cette responsabilité;
  • elle ne participe habituellement pas aux décisions concernant vos finances et, préférablement, elle n’est pas votre mandataire en vertu d’une procuration.

Il est important d’aviser votre personne de confiance de sa désignation. Vous pourriez ainsi éviter un malaise advenant le cas où votre conseiller financier doit communiquer avec elle. Si votre situation devait changer, communiquez avec lui pour ajouter une personne de confiance ou la remplacer.

Envisager une procuration

Une procuration est un document juridique qui autorise quelqu’un à gérer vos affaires financières et personnelles à votre place si vous n’êtes pas en mesure de le faire. Il n’est pas nécessaire que la personne que vous désignez comme mandataire dans votre procuration soit un avocat. Vous devriez toutefois bien la connaître et avoir confiance en elle. Il peut s’agit de quelqu’un d’autre que votre personne de confiance. Vous devriez dévoiler son identité à vos professionnels juridiques et financiers. Vous pouvez désigner plus d’un mandataire ou un substitut. Discutez ensemble de vos volontés pour éviter toute confusion par la suite quant à la façon dont vous souhaitez que vos affaires soient traitées. Chaque province dispose de ses propres règles en matière de procuration.

Signaler un cas d’exploitation financière d’un aîné

Demandez de l’aide si vous pensez que vous ou l’un de vos proches êtes victime d’exploitation financière. Confiez-vous à une personne en qui vous avez confiance, comme un ami, un membre de votre famille ou d’un corps policier, un avocat ou un employé de votre institution financière.

Parfois, les aînés subissant de l’exploitation financière peuvent refuser de l’aide par crainte de répercussions sur eux-mêmes ou sur les personnes qui les exploitent, par loyauté familiale ou par ignorance des ressources d’aide. Si un aîné de votre connaissance décline l’aide offerte, n’abandonnez pas. Appuyez-le dans ses souhaits, rassurez-le en lui montrant que vous êtes là pour l’aider, réitérez votre soutien, fournissez-lui de l’information et consultez un professionnel, au besoin. Si vous craignez pour sa sécurité immédiate, communiquez avec la police sans délai.

Voyez ici comment la désignation d’une personne de confiance peut protéger vos placements.
Introduction au concept de personne de confiance – Qu’est-ce qu’une personne de confiance?

Pour informer votre personne de confiance au sujet de son rôle, veuillez remplir le formulaire qui suit et veillez à ce qu’elle en reçoive une copie.
Liste de contrôle des ACVM sur la personne de confiance