Pour publication immédiate
Le 15 juin 2021

Une étude des autorités en valeurs mobilières révèle que de nombreux Canadiens ne connaissent pas les signes d’exploitation financière des aînés

Des initiatives voient le jour partout au pays en prévision de la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées

Montréal – Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont publié aujourd’hui les résultats d’un nouveau sondage indiquant que près de 29 % des Canadiens connaissent une personne âgée ayant été victime d’exploitation financière, alors que 42 % ont déclaré ne pas savoir en reconnaître les signes et que seulement 47 % sauraient comment la dénoncer.  

Pour marquer le coup de la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées qui a lieu le 15 juin, les ACVM et leurs membres proposent des ressources et tiennent des activités visant à sensibiliser la population à l’exploitation financière des aînés. Ce phénomène constitue la forme la plus répandue de maltraitance à leur égard et se produit généralement sur une longue période. L’utilisation et le contrôle de l’argent ou des placements d’une personne en exerçant sur elle une pression exagérée ou en posant des actes illégaux ou non autorisés en sont des exemples.

« En raison du vieillissement de la population du pays, il est essentiel que tous sachent reconnaître les signaux d’alarme de l’exploitation financière et n’hésitent pas à prendre des nouvelles des personnes âgées de leur entourage », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président‑directeur général de l’Autorité des marchés financiers. « Les Canadiens âgés sont particulièrement vulnérables à l’exploitation financière et à la fraude. Il faut s’enquérir régulièrement de l’état de leurs finances, peu importe leur situation financière, pour leur faire prendre conscience de ce type d’exploitation et ainsi contribuer à le prévenir. »

Voici d’autres constatations :

  • Quatre-vingt-un pour cent des Canadiens savent que l’exploitation financière dont sont victimes les personnes âgées est généralement le fait d’un proche.
  • Parmi les Canadiens comptant des personnes âgées dans leur entourage :
    • 91 % ont certaines réticences à aborder les questions financières;
    • la conviction que leurs proches ont le contrôle sur leurs finances (38 %) et qu’il n’est pas de leur devoir de parler finances avec eux (37 %) font partie des réticences les plus courantes; près d’un tiers (30 %) ont indiqué que les finances ne sont pas un sujet que l’on glisse aisément dans une conversation;
    • 61 % estiment que les personnes âgées n’hésiteraient pas à avouer être victimes d’exploitation financière si c’était le cas;
    • 73 % ont déclaré savoir qui s’occupe des finances des personnes âgées de leur entourage.
     

Les Canadiens peuvent contrer l’exploitation financière des aînés :

  • en parlant finances avec eux;
  • en apprenant à reconnaître et à éviter les escroqueries; le site Web des ACVM renferme des renseignements importants et des ressources utiles sur la prévention de la fraude;
  • en prenant le temps de se renseigner sur chaque occasion d’investissement de même que sur les personnes qui la proposent avant de délier les cordons de la bourse; en cas de doute, demandez l’avis d’un tiers indépendant;
  • en signalant tout cas de fraude à l’investissement à leur autorité provinciale ou territoriale en valeurs mobilières pour empêcher que d’autres personnes âgées ne se fassent flouer.

Tout au long du mois de juin et à l’échelle pancanadienne, les ACVM et leurs membres déploient des moyens d’aider à détecter et à prévenir la maltraitance des aînés ainsi qu’à y répondre :

Colombie-Britannique : La British Columbia Securities Commission (BCSC) estime important que tous sachent reconnaître, éviter et dénoncer les cas d’exploitation financière des aînés. Elle participe à la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées en menant une campagne numérique invitant à contrer l’exploitation financière (#RejectFinancialAbuse). À cette fin, elle diffusera notamment sur la page Elder Financial de InvestRight.org une vidéo réalisée en partenariat avec l’Office of the Seniors Advocate de la Colombie-Britannique pour expliquer l’incidence de ce type d’exploitation et de la fraude à l’investissement sur les aînés de la province. S’y ajoutera la publication, au cours du mois de juin, de billets de blogue, d’un bulletin d’information ainsi que d’articles dans les médias sociaux accompagnés du mot-clic #RejectFinancialAbuse, ce qui soulignera la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées en faisant ressortir l’exploitation financière dont elles sont victimes.

Alberta : L’Alberta Securities Commission (ASC) veut établir des liens avec les Albertains âgés de 55 ans et plus afin d’améliorer leur culture financière et de les outiller de sorte qu’ils puissent prendre des décisions d’investissement éclairées ainsi que reconnaître et dénoncer les cas d’exploitation financière et de fraude. Cette année, l’ASC commandite THIRDACTion, festival virtuel de films à l’échelle de la province posant un regard positif sur le vieillissement, et y fait une présentation. Elle communique également avec les aidants naturels et les personnes âgées au moyen des médias sociaux et de publicités traditionnelles, de présentations en ligne et d’une page d’accueil qui leur est entièrement consacrée sur le site Web CheckFirst.ca. Les Albertains sont invités à s’inscrire au https://checkfirst.ca/subscribe/ pour obtenir de l’information et des ressources sur les placements et consulter les mises en garde aux investisseurs.

Saskatchewan : La Financial and Consumer Affairs Authority of Saskatchewan (FCAA) souhaite que les personnes âgées sachent vers qui se tourner en cas de fraude. Elle participe à la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées en invitant ces dernières à s’informer au sujet des signaux d’alarme de l’exploitation financière et à lui dénoncer tout cas de fraude. Au moyen d’un article de presse, d’un communiqué publié à l’échelle de la province, d’envois postaux aux organisations de personnes âgées et d’une campagne sur les médias sociaux ciblant les membres de la famille des aînés, la FCAA espère fournir à toutes ces personnes l’information nécessaire pour se protéger, elles et leurs proches. On peut trouver sur son site Web de l’information sur les fraudes courantes, les signaux d’alarme ainsi que les mesures préventives que les personnes âgées peuvent prendre pour protéger leur argent et faire échec aux escrocs.

Manitoba : Pour souligner le Mois des aînés et la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées, l’Office des services financiers du Manitoba et Finances avisées Manitoba seront les hôtes d’un événement En direct sur Facebook mettant en vedette un comité d’experts qui abordera l’exploitation financière des aînés, crime rarement dénoncé au pays.

Au Manitoba, les personnes âgées, les membres de leur famille, les aidants ainsi que les professionnels communautaires sont invités à prendre part à la discussion. Un avocat, une représentante d’un groupe de défense des personnes âgées ainsi qu’un dirigeant communautaire échangeront sur ce phénomène, et sur les cas dont ils sont témoins dans leur quotidien. Laura Tamblyn-Watts, chef de la direction chez CanAge, Dana Nelko, avocat chez Fillmore Riley et Nicole Prokoppa, responsable des politiques et des procédures chez Cambrian Credit Union, parleront de la détection de l’exploitation financière des aînés et des moyens de la prévenir et de résoudre les enjeux qui y sont liés. Réservez votre place pour cet événement qui aura lieu le 15 juin 2021 à 15 h (HNC) sur Facebook.

L’Office des services financiers du Manitoba collabore également avec la station CJNU 93.7 FM dans le cadre d’une campagne d’un mois comportant des messages d’intérêt public de même que des entrevues avec des membres de son personnel et des partenaires communautaires sur des questions financières touchant les personnes âgées. Des trousses pédagogiques comprenant des ressources telles que « Mon dossier de renseignements personnels » et d’autres publications seront mises à leur disposition.

Les investisseurs peuvent suivre la conversation à ce sujet dans les médias sociaux sur Twitter et Facebook, en plus de s’abonner au bulletin populaire MoneySmart Manitoba. Tous les Manitobains sont invités à se rendre sur le site Finances Avisées pour accéder à une foule de ressources et de renseignements au sujet des finances.

Ontario : La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) souhaite attirer l’attention de population sur l’exploitation financière des aînés en tenant en juin diverses activités d’information et de sensibilisation. S’inspirant de la stratégie relative aux personnes âgées (en anglais seulement), elle s’associe avec des organismes communautaires pour promouvoir des stratégies de prévention et apprendre aux membres de la famille et aux aidants naturels des aînés à reconnaître les signes d’exploitation financière et à y réagir.

Le 9 juin, la CVMO a animé par téléphone une séance de discussion ouverte portant sur la protection des placements des aînés contre la fraude et l’exploitation. Son personnel tient par ailleurs de façon virtuelle neuf Événements communautaires de la CVMO afin d’aider les investisseurs à prendre des décisions financières éclairées. Les Ontariens sont également invités à s’abonner au bulletin Investor News, à télécharger le document Répertoire des renseignements personnels et à accéder aux autres ressources disponibles sur le site GerezMieuxVotreArgent.ca.

La CVMO a récemment annoncé la nomination de nouveaux membres à son Comité consultatif d’experts pour les personnes âgées, qui fournit à son personnel des avis d’experts et des commentaires sur les politiques et les activités opérationnelles, pédagogiques et communautaires dans le domaine des valeurs mobilières afin de satisfaire les besoins des investisseurs ontariens âgés. Ce comité tient sa première réunion de l’année en juin. 

Québec : La sensibilisation à la fraude financière envers les aînés demeure une priorité pour l’Autorité des marchés financiers (l’Autorité). La COVID-19 ayant mis un frein aux séminaires, l’Autorité a présenté 20 webinaires sur la prévention de la fraude à près de 2 000 personnes âgées et intervenants, comme des policiers et des travailleurs communautaires. Au cours de l’année, elle poursuivra ses efforts de sensibilisation auprès des aînés, notamment par des webinaires sur la prévention de la fraude et par des publications sur les médias sociaux durant la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées, afin d’attirer l’attention sur ce phénomène. Les professionnels du secteur doivent se rappeler de se servir des outils offerts par l’Autorité pour détecter des indices d’exploitation financière possible chez leurs clients.

Nouveau-Brunswick : La Commission des services financiers et des services aux consommateurs du Nouveau-Brunswick (FCNB) souligne la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées et le Mois des aînés en invitant les Néo-Brunswickois à en apprendre davantage sur l’exploitation financière et la fraude chez les aînés et sur les moyens d’en protéger leurs proches. En juin, la FCNB propose aux familles un jeu-questionnaire en ligne permettant de mettre à l’épreuve leurs connaissances sur le sujet et tient, en partenariat avec CanAge, un webinaire portant sur la fraude et l’exploitation ainsi que sur les diverses façons de les prévenir et de les reconnaître. Sont également proposées des ressources suscitant la discussion, comme des vidéos, du contenu Web et des brochures pouvant être téléchargées. Des publicités radiophoniques et des présentations virtuelles avec des partenaires du secteur sont également diffusées afin d’accroître la sensibilisation du public. On trouvera de l’information sur le site FCNB.ca et sur les médias sociaux de l’organisme.

Nouvelle-Écosse : Durant le mois de juin, Mois des aînés, la Nova Scotia Securities Commission (NSSC) diffusera une nouvelle série de vidéos intitulée « What does financial elder abuse look like? » (À quoi ressemble l’exploitation financière des aînés?) Elle explique déjà dans divers documents et vidéos en quoi consiste l’exploitation financière des aînés et comment la reconnaître, mais cette nouvelle série de vidéos s’inspire de la vraie vie pour illustrer comment les personnes âgées peuvent en devenir victimes. La dernière partie de la série sera diffusée sur la chaîne YouTube de la NSSC à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées. La NSSC alimentera son compte Twitter et sa page LinkedIn avec du contenu évolutif sur des sujets pertinents pour les investisseurs au fur et à mesure qu’ils avancent en âge. On y trouvera de l’information sur les FERR, les CRI, les FRV et les rentes ainsi que sur ce qu’il advient des placements lors d’un décès. Y seront également présentées les diverses façons de protéger vos proches et vous-même contre l’exploitation financière des aînés et d’engager la discussion avec une personne âgée que vous croyez en être victime. On peut consulter sur le site Web de la NSSC, au https://nssc.novascotia.ca/seniors, toutes les ressources offertes aux personnes âgées.

La Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées a été lancée en 2006 à l’initiative du Réseau international pour la prévention des mauvais traitements envers les aînés. Elle est soulignée par des milliers d’organisations internationales et de communautés du monde entier. Les activités, les ressources et les outils qui sont offerts au Canada à l’occasion de cette journée sont présentés sur le site Web du Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés.

Le site des ACVM offre par ailleurs des outils et des ressources qui visent à aider les Canadiens à devenir des investisseurs avertis. Les investisseurs peuvent suivre les ACVM sur Twitter, Facebook et LinkedIn pour se tenir informés des plus récents conseils, de l’actualité et des nouveautés les concernant.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

La méthodologie du sondage en un coup d’œil

En collaboration avec Angus Reid, M. Edelman a mené un sondage en ligne composé de quatre questions les 17 et 18 mai 2021 pour le compte des ACVM. Par l’entremise du panel d’Angus Reid, il a sélectionné un échantillon représentatif de 1 500 Canadiens âgés de 18 ans et plus. Le sondage a été réalisé en anglais et en français. Des quotas et une pondération ont été appliqués afin de veiller à ce que la composition de l’échantillon reflète celle de la population adulte canadienne selon les paramètres du dernier recensement. La précision des sondages en ligne du Forum Angus Reid est mesurée au moyen d’un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, les résultats sont exacts à plus ou moins 3 points de pourcentage, 19 fois sur 20, comparativement à ce qu’ils auraient été si tous les Canadiens avaient été sondés. L’intervalle de crédibilité sera plus grand dans certains sous-ensembles de la population. Tous les questionnaires et sondages peuvent être sujets à d’autres sources d’erreur, notamment l’erreur de couverture et l’erreur de mesure. Il convient de préciser qu’aux fins du sondage, une « personne âgée » s’entend d’un adulte canadien âgé de 65 ans et plus.

Médias : communiquez avec les personnes suivantes :

Ilana Kelemen
Autorités canadiennes en valeurs mobilières
media@acvm-csa.ca

Investisseurs : adressez-vous à votre autorité en valeurs mobilières, dont les coordonnées se trouvent ici.