Pour publication immédiate
Le 12 juin 2019

Les autorités en valeurs mobilières du Canada invitent les Canadiens à reconnaître et à faire cesser les cas d’exploitation financière des aînés

CALGARY – Le 15 juin, Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées, les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) invitent les Canadiens à être à l’affût des signes d’exploitation financière des aînés. Grâce à une variété de ressources en ligne et d’activités tenues partout au pays, les ACVM, leurs membres et des groupes de soutien aux aînés mettent en évidence la problématique et la nécessité de reconnaître, de signaler et de faire cesser les cas d’exploitation financière des aînés.

« Pour reconnaître et faire cesser l’exploitation financière des aînés, il faut d’abord y être sensibilisé », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers. Vu la croissance du nombre de personnes âgées, la protection de ce segment de la population, qui peut être de plus en plus vulnérable à l’exploitation financière et à la fraude, importe plus que jamais. »

Les Canadiens peuvent contribuer à prévenir l’exploitation financière des aînés des façons suivantes :

  • en parlant finances avec leurs parents et amis vieillissants;
  • en assistant à un événement ou à un séminaire local dans le cadre de la Journée mondiale afin d’échanger sur ce phénomène;
  • en apprenant à reconnaître et à éviter les escroqueries; le site Web des ACVM renferme des renseignements importants et des ressources utiles sur la prévention de la fraude;
  • en prenant le temps de se renseigner sur chaque occasion d’investissement de même que sur les personnes qui la proposent avant de délier les cordons de la bourse; en cas de doute, il vaut mieux demander l’avis d’un tiers indépendant;
  • en signalant tout cas de fraude en matière de placement à leur autorité provinciale ou territoriale en valeurs mobilières, pour empêcher que d’autres personnes âgées ne se fassent flouer.

« La maltraitance des aînés constitue un grave problème », a ajouté M. Morisset. « Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables, et l’isolement, le déclin cognitif et la peur sont autant d’obstacles majeurs pouvant les empêcher de rechercher et d’obtenir de l’aide. Tous les Canadiens ont un rôle à jouer dans la sensibilisation à l’exploitation financière et dans sa prévention lorsqu’il est possible de le faire. »

À l’échelle pancanadienne, les ACVM et leurs membres déploient des moyens d’aider à détecter, à prévenir et à traiter la maltraitance financière des aînés :

Colombie-Britannique : La British Columbia Securities Commission (BCSC) estime qu’il est important que tous sachent comment reconnaître, prévenir, éviter et dénoncer les cas d’exploitation financière des aînés. Pour sensibiliser le public à ce phénomène, elle a lancé en juin la nouvelle page Web Elder Financial Abuse sur InvestRight.org, qui comprend des billets de blogue, un bulletin d’information et des publications dans les médias sociaux accompagnées du mot-clic #RejectFinancialAbuse, soulignant ainsi la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées tout en mettant en évidence l’exploitation financière des aînés.

Alberta : L’objectif de la campagne de l’Alberta Securities Commission (ASC) entourant la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées est d’aider les aînés à améliorer leur culture financière, à les outiller pour qu’ils puissent prendre des décisions d’investissement éclairées, et à sensibiliser tous les Albertains aux signes et aux symptômes d’exploitation financière des personnes âgées. Les activités de l’ASC qui auront lieu en juin visent à joindre les aînés et leurs aidants naturels et s’articulent autour d’événements communautaires, d’un jeu-questionnaire sur les connaissances financières et des ressources sur le site Web Checkfirst.ca, dont la fiche d’information Spot and Stop Seniors Investment Fraud. L’ASC a également commandité le festival de films THIRD ACTion, qui célébrait le vieillissement et les réalisations des aînés afin de promouvoir leur autonomisation et un regard social positif de la vieillesse.

Saskatchewan : La Financial and Consumer Affairs Authority (FCAA) invite les investisseurs de la province à la proactivité lorsqu’ils collaborent avec des représentants financiers inscrits. Elle utilise les médias sociaux et la publicité pour rappeler aux investisseurs qu’ils doivent jouer un rôle actif dans leurs investissements, notamment en examinant leurs opérations et leurs relevés, en comprenant la gestion de leur compte et en sachant à quel nom ils doivent libeller leurs chèques.

Manitoba : La Commission des valeurs mobilières du Manitoba (CVMM) collabore avec l’association Prevent Elder Abuse Manitoba (PEAM) pour distribuer de la documentation et publiciser les ressources sur la maltraitance des personnes âgées dans la province, notamment les brochures Savoir reconnaître et prévenir l’exploitation financière (en anglais),  Protéger votre argent contre les fraudes et les escroqueries,  L’ABC de la fraude en matière d’investissement aux dépens des personnes âgées et Financial Concerns Checklist. Par ailleurs, durant tout le mois, elle remettra gratuitement des sacs fourre-tout et des trousses d’information sur l’exploitation financière et la fraude visant les personnes âgées.

Ontario : La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) s’attache à promouvoir un avenir financier plus prospère et plus sûr pour tous les aînés de la province. Son site destiné aux investisseurs, Gérez mieux votre argent, offre des ressources et des outils gratuits à leur intention, ainsi que de l’information sur la façon dont les aidants naturels et les membres de la famille peuvent reconnaître et dénoncer l’exploitation financière et protéger leurs proches contre ce phénomène. Dans le cadre du Programme « Événements communautaires de la CVMO », le personnel de la CVMO se déplacera dans toute la province afin d’offrir des séminaires et animera, le 12 juin, une séance de discussion ouverte tenue par téléphone et portant sur la protection contre la fraude, sur la collaboration avec des conseillers et sur la prise de décisions financières éclairées. La CVMO continue de mettre en œuvre sa stratégie relative aux personnes âgées, notamment par l’élaboration de nouveaux outils et de nouvelles ressources s’adressant au secteur financier et aux investisseurs âgés.

Québec : Les aînés constituent une priorité pour l’Autorité des marchés financiers (l’Autorité), laquelle joue un rôle actif dans le cadre du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022. L’Autorité a lancé un guide pratique destiné au secteur des services financiers afin de proposer diverses pistes d’action pour protéger un client en situation de vulnérabilité. Il a pour objectif d’orienter le secteur financier sur les actions à mener pour aider à protéger le bien-être financier des clients, prévenir et reconnaître la maltraitance financière et venir en aide à ces derniers. Au cours de l’année, l’Autorité poursuivra ses efforts en matière de sensibilisation des aînés, notamment par des conférences sur la prévention de la fraude et par des publications sur les médias sociaux durant la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées afin d’attirer l’attention sur ce phénomène.

Nouveau-Brunswick : La Commission des services financiers et des services aux consommateurs (FCNB) lancera le 15 juin une campagne de sensibilisation à l’exploitation financière des aînés, laquelle s’articulera autour des médias sociaux, de vidéos, d’affiches, de présentations et de publicités, et invitera les Néo-Brunswickois à parler d’argent et de planification successorale avec leurs amis et leur famille pour se protéger, ainsi que les personnes âgées de leur entourage, contre la fraude et l’exploitation financière. On y fera également la promotion d’outils et de brochures que l’on retrouve sur son site Web, notamment Reconnaître l’exploitation financière, Le Gestionnaire de documents et Signes avant-coureurs d’une diminution des compétences financières.

Nouvelle-Écosse : La Nova Scotia Securities Commission (NSSC) a lancé sur son site Web une nouvelle page mettant l’accent sur l’information en matière de placements pour les aînés, qui comprend de nouveaux feuillets d’information intitulés Protéger les aînés contre la fraude en matière d’investissement (en anglais seulement) et Exploitation financière des aînés : connaître les signes et savoir quoi faire (en anglais seulement), ainsi qu’un nouveau guide en ligne Investissement responsable chez les personnes âgées : reconnaître la fraude et l’exploitation financière des aînés (en anglais seulement). Le site Web renferme également des ressources destinées aux aînés sur l’investissement en vue de la retraite, les frais de placement, l’inscription et les risques de placement. Au cours du mois de juin, la NSSC a dévoilé une nouvelle série de vidéos d’animation portant sur l’exploitation financière des aînés, que l’on retrouve sur son site Web ou sa chaîne YouTube (Nova Scotia Informed Investor).

La Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées a été lancée en 2006 à l’initiative du Réseau international pour la prévention des mauvais traitements envers les aînés. Elle est soulignée par des milliers d’organisations internationales et de communautés du monde entier. Les activités, les ressources et les outils qui sont offerts au Canada dans le cadre de cette journée sont présentés sur le site Web du Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés. Le site des ACVM présente par ailleurs des outils et des ressources qui visent à aider les Canadiens à devenir des investisseurs avertis. Les investisseurs peuvent suivre le compte Twitter @ACVM_Nouvelles et la page Facebook @CSA.ACVM pour se tenir informés des plus récents conseils, de l’actualité et des nouveautés les concernant.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

Investisseurs : adressez-vous à votre autorité en valeurs mobilières, dont les coordonnées se trouvent ici.

Médias : reportez-vous à la liste des représentants provinciaux ou territoriaux ci-dessous, ou communiquez avec nous à l’adresse suivante : media@acvm-csa.ca

Sylvain Théberge
Autorité des marchés financiers
514 940-2176

Kristen Rose
Commission des valeurs mobilières
de l’Ontario
416 593-2336

Brian Kladko
British Columbia Securities Commission
604 899-6713

Hilary McMeekin
Alberta Securities Commission
403 592-8186

Jason (Jay) Booth
Commission des valeurs mobilières du
Manitoba
204 945-1660

Sara Wilson
Commission des services financiers
et des services aux consommateurs
Nouveau-Brunswick
506 643-7045

David Harrison
Nova Scotia Securities Commission
902 424-8586

Steve Dowling
Superintendent of Securities
Gouvernement de
l’Île-du-Prince-Édouard
902 368-4550

Renée Dyer
Office of the Superintendent
of Securities
Terre-Neuve-et-Labrador
709 729-4909

Rhonda Horte
Bureau du surintendant
des valeurs mobilières
du Yukon
867 667-5466

Jeff Mason
Bureau des valeurs mobilières
Nunavut
867 975-6591

Tom Hall
Bureau du surintendant
des valeurs mobilières
Territoires du Nord-Ouest
867 767-9305

Shannon McMillan
Financial and Consumer Affairs
Authority of Saskatchewan
306 798-4160