Pour publication immédiate
Le 12 octobre 2010

Plus de la moitié des Canadiens qui possèdent des placements estiment qu’ils auront suffisamment d’argent pour leur retraite

Calgary – Les Canadiens qui possèdent des placements sont deux fois plus enclins à croire qu’ils auront suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins à la retraite (62 %) que ceux qui n’en ont pas (31 %). Voilà l’une des constatations dégagées du Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements, dont les résultats sont publiés aujourd’hui. 

Les résultats du sondage sont dévoilés dans le cadre du Mois de l’éducation des investisseurs, en octobre. Ipsos Reid, pour le compte des ACVM, a interviewé en ligne 2 318 adultes canadiens sur leur état de préparation à la retraite et leur conduite à l’égard d’occasions de placement. Les membres des ACVM s’appuieront sur les résultats du sondage pour développer et améliorer les ressources et les outils en fonction des besoins des investisseurs.

« Notre objectif, en tant qu’autorités en valeurs mobilières, consiste à mettre en place des conditions qui permettent aux Canadiens d’investir en toute confiance sur les marchés financiers au Canada », a déclaré Jean St-Gelais, président des ACVM. « Nous sommes heureux de constater que les placements font partie du régime de retraite des Canadiens ».

Le sondage révèle que 71 % des Canadiens possédant des placements ont fait des recherches sur leur dernière occasion de placement, soit personnellement (31 %), soit par l’entremise de leur conseiller financier (40 %). De plus, si des amis ou des membres de la famille recommandaient un placement offrant des rendements élevés, une majorité ferait des recherches pour se renseigner davantage avant d’investir. 

« Nous avons fait beaucoup d’efforts pour offrir des outils et des ressources pour aider les Canadiens à prendre des décisions importantes en matière de placement, a déclaré Jean St-Gelais, nous sommes donc encouragés de voir que les Canadiens reconnaissent l’importance de se renseigner sur les occasions de placement, peu importe qui fait la recommandation ».

Les investisseurs peuvent consulter le site Web des ACVM pour trouver des renseignements et des outils sur les placements, le choix d’un conseiller et pour vérifier si une personne ou une société est inscrite auprès de l’autorité en valeurs mobilières de son territoire. Ces renseignements ainsi que le Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements se trouvent au www.autorites-valeurs-mobilieres.ca/

Le sondage a été effectué entre le 16 et le 19 août derniers et comporte une marge d’erreur estimative de ±2,4 points de pourcentage, 19 fois sur 20. 

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada. 

Renseignements : 

Sylvain Théberge
Autorité des marchés financiers
514-940-2176

Mark Dickey
Alberta Securities Commission
403-297-4481

Robert Merrick
Commission des valeurs mobilières de l’Ontario
416-593-2315

Ken Gracey
British Columbia Securities Commission
604-899-6577

Ainsley Cunningham
Commission des valeurs mobilières du
Manitoba
204-945-4733

Wendy Connors-Beckett
Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick
506-643-7745

Natalie MacLellan
Nova Scotia Securities Commission
902-424-8586

Barbara Shourounis
Saskatchewan Financial Services Commission
306-787-5842

Janice Callbeck
PEI Securities Office
Office of the Attorney General
902-368-6288

Doug Connolly
Financial Services Regulation Div.
Terre-Neuve-et-Labrador
709-729-2594

Fred Pretorius
Registaire des valeurs mobilières
Yukon
867-667-5225

Louis Arki
Bureau des valeurs mobilières
Nunavut
867-975-6587

Donn MacDougall
Bureau des valeurs mobilières
Territoires du Nord-Ouest
867-920-8984